Consulter nos archives / Consult our archives

La majorité des documents conservés par le Centre d'archives et de documentation de l'ACHF sont disponibles pour consultation.

Most of the documents kept by the ACHF Archives and Documentation Center are available for consultation.

Musée ferroviaire canadien – P027,S8

1899-2020 – 1,004 m de documents textuels et autres documents.

Notice biographique

L’Association canadienne d’histoire ferroviaire est constituée de membres bénévoles passionnés du milieu ferroviaire. En 1950, l’ACHF acquiert son premier véhicule afin de fonder un musée. Le 21 juillet 1961, un terrain de dix acres à Delson est décidé comme le lieu du site du « Canadian Rail Transportation Museum ». La même année, le premier bâtiment est construit pour l’installation de véhicules ferroviaires. À la fin de l’année 1961, l’ACHF possède 47 véhicules. D’autres aménagements de l’espace seront effectués au fil des années comme un autre hangar, une copie d’une gare, l’installation de la gare Barrington, d’un atelier et d’un pont tournant. Tous les travaux sont effectués par des volontaires dans leur temps libres.

Le musée est un lieu servant à préserver et à mettre en valeur le patrimoine ferroviaire. Dès ses débuts, il offre au public de visiter le site, sa collection d’artéfacts et d’effectuer des ballades de train ou de tramway.

Le nombre de visiteurs comme celui d’artéfacts ainsi que d’archives augmente avec les années. Alors, d’autres infrastructures sont nécessaires. Le 27 août 2004, le bâtiment Angus est inauguré. On y retrouve une galerie avec une soixantaine de véhicules, un restaurant, une boutique de souvenirs, un centre d’Archives et deux salles de location. Le restant du site a connu également des changements comme l’apparition du chemin de fer miniature. L’entrée du site change de place sur la rue Saint-Pierre afin d’offrir un stationnement plus spacieux. De plus, le nom du musée devient Exporail, le musée ferroviaire canadien. En 2008, le centre d’archives et de documentation est accrédité par Bibliothèques et Archives nationales du Québec.

Le projet de l’Association canadienne d’histoire ferroviaire a évolué comme la société qui l’entoure. L’organisme à but non lucratif peut toujours compter sur le soutien de généreux donateurs et d’un grand nombre de bénévoles qui partage leur passion pour le milieu ferroviaire autant en grandeur réelle que miniature. En 2020, il offre une nouvelle formulation de son exposition principale représentant le développement de la technologie ferroviaire et l’histoire au Canada.

Portée et contenu

La série concerne le Musée ferroviaire canadien ou Exporail depuis sa création en 1961 par l’Association canadienne d’histoire ferroviaire. Le musée a une mission de préservation et de diffusion. L’institution muséale contient différents départements dédiés au fonctionnement ainsi qu’aux activités de l’établissement.

La série se compose de 100,4 cm de documents textuels, de 680 documents iconographiques, de 31 dessins techniques, de 4 dessins techniques, de 22 documents cartographiques, de 15 documents philatéliques, d’un atlas ainsi que de 61 documents audiovisuels totalisant une durée de 34 heures 59 minutes 33 secondes. Les documents textuels contiennent différents types de documents ayant été créés, servis ou préservés par le musée comme des brochures, des livrets, des livres, des menus ou des titres de transport.

La série se compose de 15 sous-séries.
SS1 : Gestion administrative
SS2 : Législation et affaires juridiques
SS3 : Gestion des ressources humaines
SS4 : Gestion des ressources financières
SS5 : Gestion des ressources mobilières et immobilières
SS6 : Gestion des ressources informationnelles
SS7 : Communications et relations publiques
SS8 : Membership et service aux membres
SS9 : Reconnaissance et développement de l’ACHF / Exporail
SS10 : Gestion des activités et de la programmation
SS11 : Gestion des expositions
SS12 : Gestion de la collection d’artéfacts
SS13 : Gestion du Centre d’archives
SS14 : Gestion d’événements
SS15 : Gestion de la Boutique

Collation

La série contient aussi 680 document iconographique, 31 dessins d’architecture, 4 dessins d’ingénierie et techniques, 22 documents cartographiques, 15 documents philatéliques, 1 atlas et 61 document audiovisuel (34h59m33s).

Demande en ligne