Consulter nos archives / Consult our archives

La majorité des documents conservés par le Centre d'archives et de documentation de l'ACHF sont disponibles pour consultation.

Most of the documents kept by the ACHF Archives and Documentation Center are available for consultation.

Fonds Frederick Angus – P049 (47 photographies)

1795 – 2007 – Env. 75131 photographies et autres documents.

Notice biographique

Frederick Forbes Angus, connu également sous le nom de Fred Angus est né le 18 septembre 1935 à Montréal. Fred descend d’un lignage d’hommes qui ont oeuvré dans le transport au Canada et ce, des deux côtés de sa famille. Son arrière-grand-père était Richard B. Angus l’un des fondateurs du chemin de fer Canadien Pacifique. Son grand-père ainsi que son père furent aussi employés par la compagnie. Du côté maternel, ils sont actifs dans le transport maritime. Fred Angus a fait ses études dans différents établissements notamment à Roselyn School, Selwin school et Lower Canada College à Montréal. Il obtient son baccalauréat en génie informatique à l’Université de Mc Gill en 1959.
De père en fils, les Angus partagent cette passion pour les chemins de fer. Ainsi comme ses ancêtres, monsieur Angus travaille au sein du Canadian Pacific Railway (CPR) au département d’informatique de 1963 aux années 1980.
Il habite avec ses parents à Montréal et passe aussi une partie de son temps à la maison de Senneville. Il est célibataire et reste dans la maison familiale de Westmount qui est un véritable musée, de par son architecture que par son contenu. Monsieur Angus accumule et conserve toute l’histoire de sa famille ainsi que d’autres documents et objets de ses passions. Car en plus d’être amateur de l’histoire ferroviaire, il s’intéresse à la navigation, aux plaques d’automobiles, à la guerre de cécession américaine, aux machines à écrire, aux appareils photos, à la philatélie et bien d’autres. Sa grande passion est la photographie ferroviaire. Son emploi du temps est planifié selon le passage de trains ou de tramways et ses voyages sont amplement documentés.
Son père est l’un des membres fondateurs de l’Association canadienne d’histoire ferroviaire. Sa mère, Mary Angus, devient également membre en 1945 et Fred en février 1950 comme membre junior. Il occupe les postes de secrétaire de 1967 à 1980. Il est rédacteur en chef de la revue Canadian Rail, de 1981 jusqu’en 2007. Frederick Angus est également auteur de nombreux articles et livres portant sur les tramways (Loyalist City Streetcars, The story of the Street Railway Transit in Saint John, New Brunswick parut en 1979 et Tramways de Montréal, parut en 1990) et l’histoire ferroviaire en générale (1836-1986 A Tribute to Canada’s First Railway On its Sesquincentennial, parut en 1986).
Passionné par l’histoire, il oeuvre pour la création du Musée ferroviaire canadien de Delson/ Saint-Constant (Québec), rêve qui se réalise en 1961. Aujourd’hui, le nouveau pavillon d’Exporail, le Musée ferroviaire canadien, porte le nom Pavillon Angus en son honneur et celui de sa famille pour leur engagement et leur générosité envers l’Association canadienne d’histoire ferroviaire.
Frederick Angus, amoureux des tramways a fait de nombreuses contributions afin d’assurer la restauration de plusieurs tramways du Musée et a également créé le fonds de restauration John Loye Streetcar d’Exporail permettant à l’Association de préserver leur collection de tramways de façon appropriée.
Il a été récipiendaire du prix de la réalisation d’une vie de l’Association canadienne d’histoire ferroviaire en 1990.
Fred Angus décède à l’aube de ses 72 ans, le 10 août 2007 à Montréal des suites d’un cancer.

Historique de la conservation

Fonds versé au cours de son activité au sein de l’Association, mais surtout suite à son décès en 2007 et 2008.

Portée et contenu

Le fonds Frederick Angus illustre l’histoire du chemin de fer au Canada sous tous ces angles, avec le côté social, technologique, artistique et administratif de 1832 à 2006.
Étant un passionné et en même temps un acteur dans l’histoire ferroviaire, Monsieur Angus a collectionné tout ce qui touche à l’histoire et a immortalisé avec sa caméra l’histoire qui se déroulait devant lui avec la fin de la locomotive à vapeur, surtout au Canada, la fin des tramways à Montréal et dans d’autres villes, l’avènement des locomotives diesel, la disparition de gares à travers le pays, l’abandon de lignes, de ponts et ce jusqu’à sa mort. Il a su conserver des documents tels que le contrat de formation de la compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique de 1881 qui lui vient de son arrière-grand-père, des actions de diverses compagnies ferroviaires et de fabricants dont Canadian Car and Foundry, des billets de banque à l’effigie de locomotives, des plans d’architecture, des cartes avec les premières lignes de tramways à Montréal, des partitions musicales jouées lors de grands évènements dont l’inauguration du pont Victoria, des journaux anciens sur l’évolution de la technologie, des cartes postales illustrant les gares du pays ou le développement des grandes métropoles, des brochures touristiques, des billets de tramways et bien d’autres éléments qui servent aujourd’hui à documenter notre histoire. Mais un des éléments majeurs de ce fonds, est l’apport photographique qui illustre tout ce cheminement. La majorité a été prise par Fred Angus, mais une partie, provient de photographes tels que Notman, Oliver Buell, Calumet Industrial & Railroad Photographs, Stephen Maguire, Al Paterson, R. F. Corley, Studio Wilson (New Brunswick), Gorham Photographic Services (St John, New Brunswick), Dyson Thomas, R. D. Thomas, Michel Belhumeur, et d’autres amateurs ferroviaires. Le fonds traite aussi de l’histoire de l’Association canadienne d’histoire ferroviaire dont Fred fut le secrétaire et l’éditeur de la revue Canadian Rail.
Le fonds est composé de photographies, de correspondances, de rapports annuels, de plans d’architecture, de dessins techniques, de cartes, de bonds, de brochures de voyage, de billets de banque, de timbres et autres documents.
Ce fonds est divisé en 12 séries: informations générales, photographies et diapositives, documents de voyages, documents de compagnies, documents postaux, cartes et plans, documents, enregistrements sonores, oeuvres d’art, documents bancaires, Association canadienne d’histoire ferroviaire, films, vidéos et disques sonores.

Source du titre composé propre

Titre basé sur donateur

État de conservation

Contrat du CPR de 1881 restauré par le CCQ en 2011.

Collation

Le fonds contient aussi 4085 transferts de tramway, 2285 billets de train, tramway et autobus, 1866 cartes postales, 1444 timbres, 1009 horaires de train, env. 17,5 m de documents textuels, 502 certificats d’actions, 278 dessins d’ingénierie et techniques, 166 billets d’excursion, 132 jetons, 120 bobines de film (1766 min 10s) : nitrate et polyester, n&b et coul (16 mm ou plus petit), 109 cartes, 117 vidéos (8421 min 48s) : coul et n&b, VHS, 84 ordres de marche et dégagement, 67 billets de banque, 66 éléments sonores, 44 caricatures, 37 cartes de membre, 35 lithographies, 34 guides, 12 autres images fixes, 8 spicilèges, 7 partitions de musique, 6 disques : CD, 3 vidéodisques : coul, DVD, 1 carte professionnelle, 1 registre et 1 livret.

Restrictions

Ne pas mettre en exposition le contrat du CPR de 1881 avant janvier 2020 car il a déjà fait partie de 2 expositions depuis sa restauration, soit Témoins du rail , mémoire d’une nation et On ouvre les boîtes.

Instrument de recherche

Il existe des inventaires des documents

Accès de provenance

Angus, Frederick

Accès de titre

Angus, Frederick

Descripteurs

O:Angus, Frederick Forbes
O:Angus, Mary
O:Angus, Richard B.
O:Association canadienne d’histoire ferroviaire
O:billet de banque
O:Buell [photographe]
O:Calumet Industrial & Railroad Photographs
O:Canadian Car & Foundry
O:Canadian Pacific Railway
S:carte postale
S:diesel-électrique [locomotive]
S:Exporail, le Musée ferroviaire canadien
S:Fonds Frederick Angus
S:gare
O:Gorham Photographic Services
S:locomotive
O:Notman [photographe]
O:partition musicale
S:photographe
S:pont Victoria
S:train de marchandises
S:train de passagers
S:tramway


Demande en ligne